Blog

Polémique autour du pyjama

Pyjama – Vêtement habillant la jambe

La définition française du mot “pyjama“: n.m. Vêtement de nuit composé d’un pantalon et d’une veste.

Historiquement cependant, le pyjama vient d’un vêtement indien le “pajama” qui lui même trouve son origine sémantique dans un mot persan qui signifie “habillant les jambes” … A quel moment, le mot “nuit” définit le pyjama? Et ce mot “nuit” fait il partie intégrante du pyjama?

A l’origine le pyjama est un vêtement qui habille la jambe des hommes orientaux, il est repris par les anglais à l’époque coloniale, puis à la fin du XIX ème siècle, il commence à désigner un ensemble porté à l’intérieur. Il est d’abord porté par la haute société française qui remplace la chemise de nuit par un ensemble veste-pantalon nommé “pyjama”, puis se démocratise au XX ème siècle après la première guerre mondiale avec les américains qui ne porte que ce dernier. Mais le pyjama est encore réservé aux hommes.

Il faudra attendre Coco Chanel qui fera sensation avec son “pyjama de plage” dans les années 1920-1930, ou encore Marlène Dietrich bousculant tous les codes en smoking ou en ensemble pyjama …

Le journal Séraph en 1930 parle même du pyjama comme d’un 3ème sexe! “Je vous avais annoncé récemment la création d’un troisième sexe, en matière de mode, bien entendu. Ce troisième sexe nous allons en parler un peu aujourd’hui : c’est le pyjama de plage. C’est un troisième sexe parce que, lorsqu’une femme a revêtu un pyjama de plage, elle n’a plus tout à fait l’air d’une femme, mais elle n’a pas encore tout à fait l’air d’être un garçon.”

L’histoire du port du pyjama chez la femme peut paraître frivole mais à l’époque, c’est une forme de transgression puisque le pyjama favorise la popularisation du pantalon dans les garde-robes féminines. D’autant que la loi interdisant le port du pantalon pour une femme n’a été abrogée qu’en 2013!

Ces folies restent néanmoins anecdotiques dans la tranquille histoire du pyjama.

A l’ère de la fluidité de genre, pourquoi ne sommes nous pas plus ouverts avec le vêtement? Chaque genre a ses codes, chaque moment de la journée les siens ! Mais quel ennui! Perso, j’ai envie de confusion, de liberté! J’ai besoin de nuits endiablées et de journées douces! mais le lendemain, mon besoin sera de nuits câlines et de journées productives! et j’enchainerai avec des matinées à trainer, des après-midi à courir et des soirées à me vautrer dans un confort régressif!

Jeanne en pyjama et talons dans la rue …

Chaque journée son humeur … en plus elle évolue au cours de la journée! Comment alors fixer un lieu et un moment de la journée au mot pyjama? Peut-être que j’ai envie d’apporter un peu de ma nuit dans ma journée ou alors tout simplement parce que j’aime par dessus tout les ensemble coordonnés … et après chacun ses raisons! Toujours est il que limiter le pyjama à une zone géographique de la maison et à un moment de la journée est terriblement réducteur! Qui peut me juger? Qui a le droit de me dire que je me trompe, qu’on ne doit pas s’habiller de cette manière?

En matière vestimentaire, nous n’avons de limites que celles que nous nous imposons. Il en va de même en termes de lexicologie. Les croyances limitantes n’ont d’autres issues que freiner un élan ou une liberté personnelle!

Repoussons nos limites, réveillons le pyjama! Qu’en pensez vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 + quatorze =